Courthézon (84)

Posté par villagesenfrance le 17 mai 2010

Courthézon
Album : Courthézon

12 images
Voir l'album
L’histoire de Courthézon remonte au Néolithique 6,000 ans avant JC. C’est l’un des plus vieux villages paysans d’Europe. Son patrimoine recèle de belles traces d’un prestigieux passé. L’origine de son église remonterait à Charlemagne.

L’exceptionnelle acoustique de ses orgues classées favorise la production de concerts de grande qualité. On peut situer l’apogée de Courthézon au Moyen-Age sous le règne des Princes d’Orange.

Le château Val Seille, surnommé le « Petit Versailles Provençal », doté d’un magnifique parc, d’une verrière avec son jardin d’hiver, abrite l’un des plus beaux hôtels de ville de la région.

La nuit, il est illuminé dans des variations de tons bleutés. Il accueille les soirs d’été sur son théâtre de verdure de nombreux spectacles variés et gratuits.

A voir absolument:

  • le vieux village et ses remparts et portes médiévales du 12° siècle

  • le belvédère sur le mont Ventoux et les dentelles de Montmirail

  • les fresques peintes dans les rues

  • les 15 fontaines et les illuminations nocturnes

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

Châteauneuf du Pape (84)

Posté par villagesenfrance le 22 octobre 2009

chateau neuf du pape
Album : chateau neuf du pape

10 images
Voir l'album
Au détour d’une route entre Avignon et Orange, un paisible village provençal apparaît, émergeant d’un océan de verdure. Les vestiges d’un château et des vignes à perte de vue, nul doute, nous sommes à Châteauneuf du Pape

Témoignage d’un glorieux passé, le Château des Papes doit son existence au pape Jean XXII qui tombé amoureux des lieux au XIVème siècle, y installa sa résidence estivale. Les papes d’Avignon ont contribué au développement du vignoble de Chateauneuf.

Ruiné par la crise du phyllocox en 1866, le vignoble fut alors replanté et en 1923, le syndicat des viticulteurs édite une réglementation stricte, garantie de la qualité. De nos jours, les 300 vignerons castels-papaux exploitent 3300ha de vignes fameuses.

Généralités historiques

  • Cité en 1157 : « Castrum Novum « , et en 1215 : « Calcenarium » ; le bourg s’est appelé jusqu’au 16ème « Châteauneuf-Calcernier », à cause des nombreux fours à chaux qui s’y trouvaient.

  • Fief du Saint-Empire, passé au 12ème à l’évêché d’Avignon, puis ensuite au Saint Siège.

  • Jean XXII fit construire le château vers 1320 : celui-ci connut bien des malheurs : ravagé par les Routiers à la mort de Jean XXII, détruit par les protestants de Monlbrun en 1562, ruiné par les Allemands avant leur retraite d’août 1944.

  • Châteauneuf demeura un séjour de villégiature pour les papes.

Pendant les guerres de Religion, le bourg fut ravagé par deux assauts des calvinistes.

Malgré bien des vicissitudes, le château demeure aujourd’hui le centre de vie des villageois et de nombreuses manifestations sont organisées dans le Cellier Pontifical.

De l’esplanade, le regard embrasse le vignoble, le Rhône et au loin le Mont Ventoux dominateur.
Au coeur du village, une halte s’impose à l’Eglise Notre Dame de l’Assomption, d’origine romane, remaniée aux époques gothique et classique. Elle abrite la statue de Pierre de Luxembourg, saint patron de la cité, et protégé de Clément VII.

Toujours au coeur du village, place de la Fontaine, vous pourrez y dégustez différents vins dans les nombreuses caves présentes. Certains domaines datent du 18° et 19° siècle!

En flânant dans les ruelles, vous découvrirez également les très belles fontaines (plus particulièrement la fontaine de Souspiron datant du 14° siècle), le moulin à huile, l’ancien four à pain pour aboutir finalement aux vestiges du château des Papes saccagé à plusieurs reprises, restauré avec des matériaux d’origine récupérés : façade, partie du donjon 14ème, cellier pontifical restauré où se tiennent aujourd’hui Ies cérémonies des confréries du vin.

A découvrir également les ruines du château de l’Hers, en partie 14ème (ancien château fort commandant le passage du Rhône, dont l’existence est prouvée depuis le 10ème), il reste pour l’essentiel une tour ronde et un donjon carré tronqué élevés 12ème, occupant le sommet d’un rocher en nid d’aigle, et d’importants vestiges de l’enceinte ; un peu plus loin, traces 15ème d’un ancien péage fortifié.

Sans oublié les chapelles Saint-Pierre-de-Luxembourg 1861, de style classique, la Chapelle Saints-Cosme-et-Damien, près du château de l’Hers et les Oratoires : Saint-Marc 18ème/19ème, Notre-Dame de style roman et 19ème classique, du Crucifix, Saint-Joseph 19ème.

Plus bas, la Chapelle St Théodoric du X ou XIème siècle est certainement à l’origine de la création du village. Elle recèle des fresques très anciennes représentant les apôtres.

On peut finir la visite par le Musée Pierre-de-Luxembourg (Couronnement de la Vierge 15ème par Enguerrand Quarton) ainsi que le Musée des outils de vigneron (dans Ies caves du Père Anselme, route d’Avignon) ; stands thématiques : le travail de la terre, la cullure de la vigne, I’élaboration du vin, la tonnellerie, la mise en bouteilles, reconstitution de la cave de l’artisan vigneron ; foudre médiéval, pressoir 16ème.


Pour plus d’informations:

Office de Tourisme
Place du Portail
84230 CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE
Tél :
04 90 83 71 08
Fax :
04 90 83 50 34
Mail :
tourisme-chato9-pape@wanadoo.fr

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

Pernes les fontaines (84)

Posté par villagesenfrance le 2 août 2009

Pernes les fontaines
Album : Pernes les fontaines

8 images
Voir l'album
Pernes les Fontaines est surnommée « Perle du Comtat ». Dans cette petite ville, le temps, à l’ombre d’un haut donjon, semble suspendu. Placettes ornées de fontaines, ruelles enchevêtrées, c’est un lieu de flânerie idéal pour une longue soirée d’été.

Il semble bien que le nom de Pernes vienne de celui d’un dénommé Paternus, probable propriétaire terrien installé jadis sur les lieux. Quand aux fontaines, li font, il suffit de les compter! Elles sont au nombre de 40, et datent souvent du 18° siècle, époque où l’on a découvert une importante source près de la chapelle Saint-Roch.

L’église Notre-Dame-de-Nazareth date, dans ses parties les plus anciennes, de la fin du 11°siècle. Elle a conservée une belle porte dont la décoration est inspirée de l’antique. En face, la Nesque est franchie par un vieux pont conduisant à la porte de l’église. Sitôt après la porte, sur la droite se dresse une halle couverte du 17°s, avec en face la fontaine du Cormoran, la plus intéressante de la ville.

La Tour de l’horloge est le donjon et unique vestige du château des comtes de Toulouse. Depuis sa terrasse, panorama sur la plaine du Comtat. Sur une placette, se dresse la tour Ferrande crénelée et enclavée dans les maisons.

A voir également en se promenant, le Magasin Drapier, l’Hôtel de ville et la maison Fléchier.

Et dans les environs: Fontaine de Vaucluse, Isle sur la Sorgue, le village des Bories, l’abbaye de Sénanque, Gordes

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

Avignon (84)

Posté par villagesenfrance le 15 juillet 2009

Avignon
Album : Avignon

11 images
Voir l'album
Avignon, chef lieu du département du Vaucluse (84), sur le Rhône, Archevêché. 

Le textile traditionnel a disparu et les industries modernes se sont surtout installées dans la banlieue Nord. La ville possède cependant un marché-gare qui reçoit et expédie les produits agricoles du Comtat. Les principales activités appartiennent au secteur tertiaire qui regroupe  plus des 2/3 des actifs. Elles traduisent un rôle de capitale économique d’une grande région agricole et de centre touristique mondialement connu : Pont Saint-Bénézet, Palais des Papes, ….. 

Ses grandes lignes historiques : 

Agglomération gauloise, puis colonie de vétérans florissante sous les romains, Avignon est souvent prise, perdue, saccagée durant le haut Moyen-Age, puis profite ensuite, sous des suzeraineté diverses, d’une quasi-indépendance, à l’égal des villes italiennes au 11 et 12° siècle. 

Ayant pris parti pour les albigeois, elle est assiégée et conquise par le roi Louis VIII (1226). Avignon est, à partir de 1251, étroitement vassale des comtés de Toulouse et de Provence, puis du comté de Provence seulement. De 1309 à 1417, elle est le séjour des souverains pontifiés, et Jeanne 1°, reine de Naples, vend la ville en 1348 au pape Clément VI. A ce moment la ville est très active : Avignon est une place financière d’importance européenne et un grand foyer d’humanisme, de part la présence des papes. 

Après le transfert définitif du siège pontifical à Rome, Avignon, demeurée possession de la papauté, sera gouvernée jusqu’à la Révolution par des légats ou vice-légats pontificaux. Au XVII° et XVIII°s, la ville connaît une certaine prospérité : elle est le centre de la culture de la garance et de la fabrication de poteries très recherchées. Le 12 juin 1790, Avignon vote son annexion à la France. Pie VI ne consentira à l’abandon d’Avignon et du Comtat que par le Traité de Tolentino en 1797. 

Si l’histoire artistique d’Avignon ne commence pas avec l’installation de la papauté, comme en témoignent la cathédrale romane Notre-Dame-des-Doms et le pont Saint-Bénézet (1177-1185), c’est cependant cet évènement majeur qui est à l’origine d’un prodigieux développement.

A voir également, le palais des papes et le trésor des papes à la cathédrale.

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

L’Isle sur la Sorgue (84)

Posté par villagesenfrance le 20 février 2008

Isles sur sorgue
Album : Isles sur sorgue

7 images
Voir l'album
Insula, devenu officiellement L’Isle sur la Sorgue le 18 août 1890, doit sa naissance et son expansion à l’eau de la Sorgue. Déjà au XIIème siècle, les habitants de L’Isle , se servent de la Sorgue pour se défendre, la rivière sert de fossé aux remparts qui entourent la ville jusqu’en 1795. Ces mêmes habitants se servent aussi de la Sorgue pour subsister, puisqu’ils constituent même une colonie de pêcheurs: au XIX ème siècle une centaine de familles en vivent encore (on pêchait journellement 15 000 écrevisses).

Capitale et «Venise» du Comtat Venaissin , ville principale du Pays des Sorgues, elle est caractérisée par un réseau très dense de canaux et bras de rivières.

Depuis une époque reculée, les eaux de la Sorgue, abondantes et régulières, ont fourni la force motrice nécessaire à l’artisanat et à l’industrie. Les roues à aubes avaient permis l’installation de moulins à blé dès le XIIe s., puis la création d’ateliers pour traiter la laine et la soie. Les quelques roues pittoresques qui subsistent aujourd’hui pour donner son cachet particulier à L’Isle, témoignent mal des soixante-deux qu’on dénombrait au XIXe s. et de l’intense activité qui régnait alors : tandis que la soie engendrait de nouvelles fortunes, L’Isle devenait le principal centre lainier du département .

Un patrimoine historique riche:

La vieille ville était autrefois entourée de remparts. La tour d’Argent fut édifiée au XIIIe s. Non loin de là, dans les ruelles de ce qui fut un temps la principale ville du Comtat, on peut admirer de belles façades gothiques ou renaissance.

La collégiale Notre-Dame-des-Anges, reconstruite, sauf le chœur, au milieu du XVIIe s., constitue un monument exceptionnel par la richesse de sa décoration intérieure : c’est un témoin majeur du baroque dans le Midi de la France. On ne saurait oublier quelques réalisations du XVIIIe s: le grenier à blé qui accueille l’Office de Tourisme, l’hôpital avec son vestibule, sa chapelle, sa pharmacie et son jardin orné d’une splendide fontaine, et autres hôtels particuliers.

A voir à proximité, le très beau village de Fontaine de Vaucluse et sa source mystère, Roussillon et Gordes, un des plux beaux villages de France!

Publié dans Villages Vaucluse 84 | 2 Commentaires »

Roussillon (84)

Posté par villagesenfrance le 19 février 2008

Un des Plus Beaux Villages de France
Roussillon
Album : Roussillon

7 images
Voir l'album
Le village de Roussillon est célèbre dans le monde entier grâce aux 18 nuances d'ocre rouge de son vallon des Fées
et au relief tourmenté de ses anciennes carrières, falaises que l'érosion et le mistral continuent de raviner.   Sous le beffroi de la belle tour de l'horloge, un passage voûté permet d'entrer dans la partie ancienne du village 
qui présente une unité remarquable.   
La promenade est vraiment jolie, presque toutes les maisons sont bien restaurées et leurs hautes façades, enduites 
dans les tons d'ocre allant du jaune au rouge foncé, s'intègrent joliment au site.   
La mairie et la demeure qui lui fait face, très belles, sont du XVIIIe siècle.
L'église romane remaniée au XVIe siècle contient de rares fonts baptismaux du XVIIe siècle.   Sur la place, d'agréables terrasses de cafés permettent de s'attarder un peu plus longtemps dans ce village magique.  A voir églement le château de St-Jean et 4 moulins à vent.  Office de Tourisme : 04.90.05.60.25 http://www.roussillon-provence.com  
Aux alentours, visitez les bourgs de Gargas, St Saturnin lès Apt ainsi les villages classés de Venasque, Gordes, Ménerbes, 
Lourmarin et Ansouis. Faites une halte sur les chemins d'Apt et régalez-vous à Cavaillon pour son célèbre melon. 
A voir à proximité les villages de L'isle sur Sorgues, Gordes et Fontaine de Vaucluse.

Publié dans Villages Vaucluse 84 | 2 Commentaires »

Gordes (84)

Posté par villagesenfrance le 19 février 2008

Un des Plus Beaux Villages de France       

Gordes village
Album : Gordes village

7 images
Voir l'album
Ce village perché sur un promontoire semble monter la garde sur la vallée d'Apt et la plaine de Cavaillon.   Gordes est surplombé par son puissant château et sa massive église, néanmoins allégée par un campanile.
 
Avec ses jolies calades (ruelles) et ses rangées de hautes maisons en pierre blonde, voici l'un des plus admirables de France.  
Trait d'union entre les siècles, le château de Gordes est un extraordinaire hybride architectural, fait d'une forteresse féodale et 
d''un manoir Renaissance, le tout reconverti en musée d'art moderne.  
Prodigieuse rencontre que celle des fenêtres à meneaux, des tours en poivrière et des oeuvres de Vasarely, restaurateur des lieux.

 

De nombreux sites méritent qu"on leur porte une attention particulière:

  • Eglises, cloitre, temple et chapelles
  • De nombreuses bories
  • L’ancien four à pain, fontaines, moulins
  • Bel ensemble urbain pittoresque
  • Ancien château, d’origine 12ème
  • Restes des remparts 12ème et deux portes de ville, dont la porte de Savoie à l’ouest, reconstruite au 16ème

 

Office de Tourisme : 04.90.72.02.75

http://www.gordes-village.com 

Généralités historiques

  • Importante occupation romaine.
  • Cité aux 4ème/5ème : « Vordao, du nom du peuple des Vordensès, premiers hahitanls de Gordes; « castrum Gordone » en 1031.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Gordes fut un centre actif de la Résistance et reçut la croix de guerre.    
Aux alentours, découvrez les moulins de Veroncles, les villages de Murs, le village des bories, Fontaine de Vaucluse, Roussillon, Goult, Ménerbes, Oppède le Vieux, Lacoste et Bonnieux.  Emerveillez-vous aussi devant un des bijoux de Provence : l'abbaye de Senanque.   
A voir à proximité, les villages de L'Isle sur Sorgues, Roussillon et Fontaine de Vaucluse.

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

Fontaine de Vaucluse (84)

Posté par villagesenfrance le 19 février 2008

Fontaine
Album : Fontaine

7 images
Voir l'album
Fontaine de Vaucluse, village du vaucluse, a eu le privilège de donner son nom au département. Il tire son éthymologie de sa curiosité géographique « Vallis Clausa » vallée close. Il est dominé par les ruines imposantes du château des évêques de Cavaillon 14ème ; massif rectangle avec tour ronde en avancée et barbacane.
La source à l’eau émeraude est classée parmi les plus importantes résurgences du monde.
Quant on arpente les vieilles ruelles pavées du village, on est tout de suite saisi par la fraîcheur et la douceur de vivre ambiantes.
L’église romane Saint-Véran détient sur le plan architectural une particularité assez rare en Provence, le transept. Elle a été reconstruite au 12ème : nef en berceau brisé, abside à colonnes antiques en marbre, clocher terminé par un pignon, chapelle (petit caveau) avec sarcophage mérovingien vide (tombeau de saint Véran ?) .
Deux chapelles sont présentes sur le site: la chapelle Saint-Nicolas (nef du 11°s) et une consacrée aux papetiers depuis le 17ème.

A voir également aux environs les villages de Velleron, de Chateauneuf de Gadagne, de l’Isle sur la Sorgue, Gordes et Roussillon

Un peu d’histoire pour notre culture générale :-)

  • Nommé « Vaucluse-la-Fontaine » jusqu’en 1946.
  • Fief des comtes de Toulouse qui en cédèrent la moitié à l’évêque de Cavaillon, en 1171.
  • La célèbre fontaine est une des plus importantes sources au monde (jusqu’à 200 m3/seconde) ; l’on sait qu’elle collecte les eaux du vaste plateau de Vaucluse, mais le mystère de la résurgence (- 315 m) n’a jamais été élucidé malgré de nombreuses tentatives d’exploration (en1981 : – 153 m par un plongeur marseillais ; 9 sept. 1983 : – 243 m par le « Sorgonaute »).

Publié dans Villages Vaucluse 84 | Pas de Commentaire »

 

Chiara |
Les apprentis comédiens |
mes ouvrages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | masque
| La magie dans tous ses états.
| Famille-Amis-Echanges-Loisi...