Libourne (33)

Posté par villagesenfrance le 17 février 2008

Libourne
Album : Libourne

3 images
Voir l'album
Ce que voulait Edouard Ier, fondateur de Libourne, c’était une ville portuaire qui vienne doubler Bordeaux.

Libourne est aujourd’hui une commune urbaine tout en conservant certainees facettes rurales. Ce double caractère est aujourd’hui moins évident qu’à la fin du XVIIIème siècle où, une fois passées les portes de la bastide, on se retrouvait dans les champs !

Libourne fut une importante ville de garnison avec la construction des casernes de LAMARQUE et de PROTEAU. Après avoir abrité des régiments de cavalerie et d’infanterie, elles sont devenues en 1959 le centre d’instruction santé de l’Armée et en 1980 l’Ecole Nationale des Officiers de Réserve de santé des armées, mais la suppression du service militaire a entraîné la disparition de l’Ecole qui est remplacée aujourd’hui par une école d’instruction de la gendarmerie.

De très nombreux sites méritent une attention particulière:

Bastide portuaire occupée dès l’antiquité, au confluent de l’Isle et de la Dordogne.

  • Ancienne bastide de Guyenne, fondée en 1268 par l’autorité anglaise et Jean de Grailly, dotée de privilèges et gouvernée par un collège de notables élus : la Jurade.
  • Filleule de Bordeaux du 14ème à la Révolution, Libourne suivit la politique de la métropole jusqu’au départ des troupes.
  • Anglaises en 1453.
  • Ville à majorité catholique, sa proximité avec les foyers protestants en fit le théâtre de luttes pendant les guerres de Religion.
  • Libourne fut également assiégée pendant la Fronde.
  • Sous la Révolution, elle devint chef-lieu de district, puis au 19ème chef-lieu d’arrondissement et sous-préfecture.
  • Port actif jusqu’au 19ème.
  • Rue médiévale du « Carreyron ».

Vestiges préhistoriques et antiques

  • Sépultures gallo-romaines, restes d’un important habitat et d’un four de potier.

Architecture civile

  • Quartiers anciens.
  • Vestiges d’enceinte, porte du Port, tour du Grand-Port 14ème, tour du Guet
  • Place Abel-Surchamp entourée d’arcades, maisons 16ème à 19ème.
  • Hôtel de ville 15ème, très restauré début 20ème: cloches du beffroi 15ème et 16ème, groupe de marbre 18ème de Falconet ; toiles de Philippe de Champaigne*, de Lagrenée, de Rolland 19ème.
  • Maison, 7 rue du Président-Carnot : tourelle d’escalier 16ème .
  • Château du Pintey: lambris et cheminée; pigeonnier.
  • Château de Sales 17ème
  • Maisons 18ème (souvent beaux lambris 18ème) à très belles ferronneries.
  • Pont sur la Dordogne 19ème, élargi 20ème.

Architecture sacrée

  • Eglise Saint-Jean gothique 14ème/15ème, remaniée à diverses époques : toiles 17ème et 18ème de Manfredi, Philippe de Champaigne, Prudhomme, Suvée et Théophile Lacaze 19ème.
  • Chapelle romane de Condat
  • Ancien couvent des cordeliers : vestiges de l’église
  • Synagogue, cour intérieure et passage couvert

A proximité le village de Saint-Emilion

Publié dans Villages Gironde 33 | Pas de Commentaire »

Mérignac (33)

Posté par villagesenfrance le 17 février 2008

Mérignac (33)
Album : Mérignac (33)

5 images
Voir l'album
Mérignac, ville innovante et moderne, dispose également d’un patrimoine ancien. La vieille église Saint-Vincent (XIIè siècle), la maison carrée d’Arlac ou encore le château de Bourran constituent un réel patrimoine architectural.
Mérignac dès le 17ème et 18ème était dans la banlieue de la ville et se couvrit de domaines de plaisance appartenant à des notables bordelais.

Vestiges d’habitat gallo-romain près de l’ancienne église.

Tour de Veyrines 13ème/14ème (MH) : peintures murales 16ème.

Chartreuse de Foncastel* 18ème (IMH) : dans le parc, sculptures et éléments gothiques provenant du cloître de la cathédrale Saint-André.

Château de Fontainieu 15ème/17ème/18ème, ancienne propriété des archevêques : fontaine 18ème.

Château Peixotto, dit « Maison carrée d’Arlac »(MH).

Château de Bourran et son parc (1870)

Châteaux 18ème : le Chêne-Vert* ; le Pin-Galant* ; Pique-Caillou.

Ancien moulin à eau de Noès .

La maison carrée d’Arlac (1790), une « folie » néoclassique.

Le domaine du Vivier (1780-1790), siège de l’hôtel de ville.

Château du Burck (1790)

La glacière (1750-1790), édifice circulaire qui permettait la conservation des pains de glace

La fontaine d’Arlac, réceptacle d’une ou de plusieurs sources naturelles et permanentes

L’Ancienne église Saint-Vincent 13ème et 15ème et une église du 19° siècle.

Publié dans Villages Gironde 33 | Pas de Commentaire »

Le Teich (33)

Posté par villagesenfrance le 17 février 2008

 

Le Teich
Album : Le Teich

1 image
Voir l'album
Le Teich, village de Gironde.

Généralités historiques:

Paroisse du captalat de Buch où se trouvait au 18ème le siège de cette vaste seigneurie qui appartint successivement aux Bordeaux, Grailly et Foix-Candale du 13ème au 17ème.

Plusieurs édifices sont à découvrir: une station préhistorique à Lamothe, qu’une Villa gallo-romaine des Boïens, le Château de Ruat, l’ancienne résidence des captaux de Buch et l’Eglise moderne dont le « Christ » date du 16ème et la statue de saint Jacques du 17ème siècle.

Le parc Ornithologique du Teich (maison de la Nature) mérite également le détour.

A voir à proximité le bassin d’Arcachon, la dune du Pyla et le cap Ferret, pour ne citer que les principaux sites, sans oublier le parc naturel régional des Landes de Gascogne.

Publié dans Villages Gironde 33 | Pas de Commentaire »

Gujan-Mestras (33)

Posté par villagesenfrance le 17 février 2008

Gujan
Album : Gujan

2 images
Voir l'album
Station balnéaire désenclavée, située entre les vignobles du Sud-Ouest, l’immense forêt gasconne, et les plages du Bassin d’Arcachon, GUJAN-MESTRAS offre une multitude de richesses, et ne manque aucune occasion de faire parler d’elle…

    Entre mer et forêt, c’est la porte du Bassin d’Arcachon, la Ville aux 7 ports, la Capitale Ostréicole du Bassin… Cité laborieuse et pittoresque, véritable porte d’entrée du Bassin d’Arcachon

    A découvrir l’ancienne paroisse Saint-Maurice-de-Gujan (depuis le haut Moyen Age), l’Eglise datant du 17ème siècle: inscription 1615 ; retable 17ème et statue 17ème, lutrin en bois 18ème

    Et un petit détour au musée de l’Ostréiculture ne serait pas de trop.

       Une ville à la campagne, une ville maritime sous les pins, une ville privilégiée et qui entend le rester.

A voir à proximité, le bassin d’Arcachon, la dune du Pilat et le village du Teich

Publié dans Villages Gironde 33 | 2 Commentaires »

Saint-Emilion (33)

Posté par villagesenfrance le 13 février 2008

Saint-Emilion
Album : Saint-Emilion

9 images
Voir l'album
La pierre dorée de ses vieilles maisons contribue à l’atmosphère chaleureuse de cette petite cité du Bordelais, qui donne son nom à de prestigieux vins rouges issus des vignobles environnants: Saint-Emilion

Bâtie sur deux collines qui s’infléchissent en fer à cheval, au flanc d’un plateau calcaire couvert de vignobles à perte de vue, la ville offre le spectacle d’une harmonieuse élégance de coloris, alliant le gris doré des murs et le rose des toits en tuiles creuses.

Cette vieille cité médiévale classée parmi les petites cités de caractère de Gironde, cernée de remparts respire la prospérité, avec son vignoble mais aussi ses monuments originaux comme son église creusée dans la roche, et par le charme de ses ruelles et de ses petites places ombragées où il fait bon flâner.
http://www.saint-emilion-tourisme.com

A voir à proximité la ville de Libourne.

Source: http://www.villagesdefrance.free.fr

 

Publié dans Villages Gironde 33 | Pas de Commentaire »

 

Chiara |
Les apprentis comédiens |
mes ouvrages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | masque
| La magie dans tous ses états.
| Famille-Amis-Echanges-Loisi...