• Accueil
  • > Villages Alpes-Maritimes 06

Tourrettes-sur-Loup (06)

Posté par villagesenfrance le 17 mai 2010

Tourrettes sur loup
Album : Tourrettes sur loup

11 images
Voir l'album
Tourrettes sur Loup est un village médiéval des Alpes Maritimes situé entre Nice et Cannes, dans les terres, perché sur son éperon rocheux. Le territoire est constitué de 2 parties distinctes, sensiblement séparées par la route Vencel/Grasse qui traverse le bourg est/ouest : au nord, relief aride s’élevant rapidement jusqu’au plateau karstique et désolé de Saint-Barnabé ; au sud et à la Madeleine (ouest) collines boisées adoucies où se dispersent de belles résidences.

Le village porte son nom seulement depuis 1984 à la suite du recensement de 1982. Il fut cité dès 1024 « Castrum de Torretis », portant le nom de Tourrettes les Vence du 16° siècle à la révolution.

Ce fut la seigneurie des Villeneuve du 14° à 1789, puis elle fut érigée en marquisat.

Cette petite cité, perchée au vif d’un plateau-falaise, comporte un magnifique ensemble médiéval d’une grande tenue: les maisons forment l’enceinte, tout le charme des villages anciens : lacis de ruelles, voûtes, escaliers extérieurs, calades, passages couverts, vieux porches et linteaux, restes de l’appareil défensif : courtines et 2 portes de ville ; tour-beffroi d’origine 12°s remanié, intégrée au château des Villeneuve 15/18°s restauré (actuelle mairie).

Son Eglise, Saint-Grégoire-le-Grand, date du 15 et 16° siècle, elle fut remaniée et restaurée: oman tardif dans son ensemble, porte romane 1552, clocher carré à flèche, nef unique avec voûte en berceau, parties avec très bel appareil; triptyque 16°s attribué à Bréa, retable en bois sculpté 16°s aussi 16ème, retable du 17°s et l’autel dédié à Mercure en réemploi.

A voir « absolument » les villages d’Eze, Gourdon et Saint-Paul de Vence

Publié dans Villages Alpes-Maritimes 06 | Pas de Commentaire »

Eze (06)

Posté par villagesenfrance le 29 avril 2010

Eze
Album : Eze

12 images
Voir l'album
« Les pieds dans la Méditerranée, la tête dans le ciel et les montagnes pour couronne », la devise d’Eze résume bien sa situation. Planté sur un éperon rocheux à 429m au dessus de la mer, ce véritable nid d’aigle domine la Riviera avec panache.

Eze présente la particularité de s’étager sur 3 sites différents, reliés par des routes ou des chemins pédestres: la grande corniche, la moyenne corniche, voie d’accès à la cité médiévale et la basse corniche en bordure de mer.

Les traces d’occupation les plus anciennes remontent à 2,000 ans avant JC. Les populations locales décidèrent sans doute de s’installer sur le piton rocheux vers le 10° siècle lorsque les sarrasins ravageaient la région.

Fief de la famille Riquier, Eze est contrôlé par les comtes de Provence puis par la maison de Savoie avant d’être définitivement rattaché à la France en 1860.

Désenclavé par la construction de la route de la Grande Corniche (19°s), par l’arrivée du chemin de fer en bordure de mer et surtout par l’ouverture de la route de la moyenne Corniche en 1926, le village vit désormais du tourisme. Son cachet médiéval impressionne toujours les visiteurs.

Venelles tortueuses et passages bordés de maisons dont la pierre prend une belle teinte dorée au soleil, anciennes bergeries transformées en boutiques d’artisanat et galerie d’art … le charme opère !

Le village médiéval est un enchevêtrement de ruelles pentues qu’interrompent parfois des placettes. La pierre nue se marie avec la tuile orangée pour l’enchantement du regard.

Publié dans Villages Alpes-Maritimes 06 | 2 Commentaires »

Saint-Paul de Vence (06)

Posté par villagesenfrance le 29 avril 2010

Saint Paul de Vence
Album : Saint Paul de Vence

11 images
Voir l'album
Dès les années 1920, des artistes comme Renoir, Modigliani, aiment venir à Saint-Paul-de-Vence. Par la suite on y rencontre Chaplin, Dietrich, Jean Cocteau, Sophia Loren … ainsi que de nombreux peintres. Quel village peut se venter d’exercer un pareil magnétisme? Il est vrai que sa beauté, sa situation et son climat ont fait de lui un symbole de la douceur de vivre. C’est d’ailleurs l’impression qu’il donne quand on le voit installé sur son socle de verdure.

A distance, ses fortifications n’ont rien de belliqueux.

Déjà clos de murs au Moyen-Age, Saint-Paul était alors également protégé par un château dont il ne reste que le donjon. François I° fit rénover les remparts de 1537 à 1547. Les siècles suivants ont imprimé leur propre style, comme pour la fontaine de 1850.

L’église collégiale du 12° et 13°s, surmontée d’une tour carrée du 18°s, abrite un riche trésor témoignant de l’ancienne prospérité de la cité. Tout autour, au hasard du dédale des rues et des escaliers où les échoppes se sont multipliées, d’éblouissantes échappées permettent d’observer les collines voisines ou la côte d’Antibes à l’embouchure du Var.

A l’ombre des terrasses ombragées de platanes, l’apéritif est, dans la tradition méditerranéenne, une véritable institution. Vous pouvez ensuite vous promener dans les ruelles pavées au charme typique, avec ses maisons en pierre apparente, dont certaines sont pourvues d’arcades, et d’enseignes en tôle signalant des ateliers d’artisans.

Publié dans Villages Alpes-Maritimes 06 | Pas de Commentaire »

Gourdon (06)

Posté par villagesenfrance le 29 avril 2010

Gourdon
Album : Gourdon

10 images
Voir l'album
A l’entrée des gorges du Loup, juché sur un promontoire qui surplombe la côte méditerranéenne par un puc de 500m, Gourdon donne le vertige.

Cette farouche forteresse sarrasine vit aujourd’hui de l’artisanat et du tourisme. Jadis, ce site privilégié permettait à la fois de surveiller une grande longueur de côtes et de se prémunir contre toute menace. Une citadelle y fut édifiée dès le 9°siècle, possession des comtes de Provence jusqu’en 1235, passée aux Grasse-Bar au 13ème, puis par mariage aux Villeneuve-Flayosc; en 1550, seigneurie des Borriglione, puis des Lombard qui reconstruisirent le château.

Le versant nord n’offrant pas de défense naturelle, on le dota de fortifications fermées par une porte monumentale, démolie il y a 1 siècle.

Le bourg enchante par ses ruelles étroites pleines de détours inattendus, ses maisons anciennes aux épais murs de pierre et son église romane dédiée à Sainte Catherine. Et on jouit surtout d’un point de vue allant de Nice au Cap Roux, l’un des plus beaux de la Côte d’Azur.

C’est sur le flanc ouest que se dressent les tours rondes et les murailles massives du château. Les parties les plus anciennes laissent transparaître des influences sarrasines et toscanes. L’essentiel du bâtiment actuel date de 1610. Son jardin, dessiné par Le Nôtre, est constitué de 3 terrasses aménagées grâce à un extraordinaire système de voutes. Il y pousse des plantes méditerranéennes auxquelles se mêlent des espèces préalpines.

A voir également la Fabrique Mèle qui perpétue la tradition du savon de toilette artisanal. Outre les savons végétaux enrichis à l’huile d’amande douce qui font sa réputation, cette entreprise familiale élabore des produits de beauté et des parfums.

Publié dans Villages Alpes-Maritimes 06 | Pas de Commentaire »

 

Chiara |
Les apprentis comédiens |
mes ouvrages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | masque
| La magie dans tous ses états.
| Famille-Amis-Echanges-Loisi...