Opoul-Perillos (66)

Posté par villagesenfrance le 3 mars 2008

opoul
Album : opoul

7 images
Voir l'album
Opoul-Périllos est une vaste commune de 5053 hectares, située au nord-est du département, à la limite avec l’Aude. Sous sa forme actuelle, elle date du 1er janvier 1972 (fusion entre Opoul et Périllos, village où il ne restait que quatre habitants au recensement de 1968). Nous sommes dans un territoire dominé par le calcaire, avec de nombreuses formations karstiques (grottes, crevasses, dolines). Le village se situe dans une dépression où le calcaire se mêle aux argiles rouges.

Le village d’Opoul est mentionné vers 1100 sous la forme Oped, puis Opidum en 1149. Périllos est également cité en 1100 (Perelons), puis Perillons et Perellons au XIIIe siècle.

L’église paroissiale du 18°s est dédiée à saint Laurent, auquel on a ajouté saint Michel depuis que l’église de Périllos n’est plus paroissiale. Elle est d’origine romane, mais elle a été profondément modifiée au XVIIe puis au XXe siècle. A l’intérieur, quelques intéressants retables du XVIIIe siècle, mais surtout une belle collection de tableaux du XVIIe illustrant les principaux thèmes issus de la contre-réforme

Après la viste du village d’Opoul, agréablement aménagé, il faut prendre la route étroite qui mène au parking du château de Salvaterra. De là, un sentier nous conduit à un plateau parsemé de restes de fortifications et d’éventuelles habitations, et bien sûr au château, dont on devine qu’il fut imposant. Depuis ses ruines, on domine le village d’Opoul, mais aussi l’étang de Salses et la mer. Après cette visite, la même route, de plus en plus étroite, conduit à l’ancien village de Périllos, que l’on atteint après être passé devant la petite chapelle Sainte-Barbe, restaurée récemment. Le village est désert et tombe en ruines, à l’exception de son café ouvert en juillet et en août, et de son église, dédiée à saint Michel. C’est un édifice roman (XIIe siècle ?) à abside semi-circulaire. Dans le village, on notera aussi les restes du château des Perellós, et le petit cimetière avec ses quelques tombes, pour la plupart anonymes.

3 Réponses à “Opoul-Perillos (66)”

  1. Kamash dit :

    Bonjour,

    Je vous informe qu’il vient de sortir un ouvrage qui se passe, en partie, sur le plateau du château surplombant Opoul-Périllos.

    Il s’agit de « Wan & Ted – Le Mystère Sang & Or », disponible sur le site d’OXYMORON Éditions.

    Cordialement.

  2. mescourses dit :

    et bien grand merci pour cette info !!!

    Dernière publication sur Run & Trail : Semaine 34

  3. new balance dit :

    I was suggested this blog by my cousin. I am not sure whether this post is written by him as no one else know such detailed about my problem. You’re amazing! Thanks!
    new balance http://herrlicht.de/wp-includes/img/newbalancejapan.html

Laisser un commentaire

 

Chiara |
Les apprentis comédiens |
mes ouvrages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | masque
| La magie dans tous ses états.
| Famille-Amis-Echanges-Loisi...